Ladee Gram R modiste et création de chapeaux Clermont-Ferrand

Réalisation de chapeaux et bibis pour les dandies des temps modernes.

  • Rendez-vous chez Mano La Fabrique !
  • Collection
  • Collection

A la une

Etape 2 : Le moulage / Step 2: The molding

Retour

Ladee Gram R bouton français

Les secrets de fabrication

Vous voici plongez au cœur même de la création d'un chapeau. Après la pose sur papier et les échanges verbaux, il est venu le temps pour le modiste de s'activer en cuisine.
Non, il ne s'agit pas de réaliser un beau gâteau. Mais pourtant on parle bel et bien de moule à chapeau.

Alors, comment fait-on un chapeau?

1 . Les cônes de feutre

Au départ, un chapeau brute se présente sous la forme d'un cône de feutre, produit industriellement, et parfois, de manière artisanale. Bien que la production de chapeau se soit ralentit ces quarantes dernières années, il faut savoir que des entreprises européennes produisent toujours des cônes de feutres de manière industrielle.
On retient deux types principaux de cônes industriels chez Ladee Gram R : le feutre mérinos et le feutre taupé.

Pours les cônes industriels :

  • Le feutre mérinos est constitué à 100% de laine de mouton Mérinos, qui est l'un des champion de la production de laine de haute qualité (à la fois thermique et imperméable).
  • Le feutre taupé est constitué en très grande majorité de poils de lapins d'élevages, plus soyeux et plus chic.

Pour les cônes artisanaux :

En France, vous pourrez trouver des feutriers et feutrières, qui fabriquent encore à la main, des cônes en feutre mais aussi des mitennes, des écharpes, des dessus de lit ainsi que des oeuvres d'arts textiles.
Malgré la rareté de ce métier ancestrale dans les médias, vous devez savoir qu'il existe un certains nombres d'artisans feutriers en France, ainsi qu'en Europe. Tendez l'oreille et gardez l'oeil ouvert. Ils sont quelques uns à proposer des ateliers de feutrage, pour vous faire découvrir leur métier et vous permettre de vous initier à leur art.
Le feutre réaliser à la main aura une densité différente du feutre industriel. En revanche, il est possible de réaliser soi-même ses mélanges, de laines, de poils et de couleurs, alors que les feutres indutriels sont calibrés. L'avantage sera dans la création pure d'un produit unique. L'inconvénient sera au niveau fiancier et au niveau du temps.

Pour le moment, vous ne trouverez pas encore de produits feutrés à la main chez Ladee Gram R.
Mais dans un avenir certain, Ladee Gram R vous proposera certainement des produits uniques, fait totalement à la main, pour votre plaisir, mais surtout pour le sien.

2 . Le sisal et la paille

Le sisal est extrait d'une plante venue au départ du Mexique, et qui pendant longtemps a été utilisée comme ficelle. Tissé comme un textile, le sisal des modistes se présente sous la forme d'un long morceau de textile plat, qu'il faut mettre en forme. La trame peut être plus ou moins serrée, ce qui lui donne un aspect plus ou moins transparent. Léger, facile à mouler et à plisser, le sisal peut donner des formes étonnantes et complexe, tout laissant transparaitre la lumière, et garder sa légèreté.

Les cônes de pailles quand à eux, peuvent être issus de différents matières : buntal, parasisal, panama, ramie, paille de riz, paille bowen. Selon la qualité et le tissage, le chapeau sera plus ou moins luxueux. Avec l'évolution des techniques de teintes, il est plus aisé de trouver une couleur qui  nous plaise d'avanathe que la couleur naturelle de la paille.

 

3 . Le moulage

Comme toutes et tous les modistes, on utilise des bases en bois ou en métal pour "mouler" la matière. Ces pièces lourdes et chargées d'histoires sont les points de départ pour la mise en volume.

a. le feutres est chauffé à haute température, voir ébouillanté.

b. il est apprêté avec un produit qui va le rigidifier et le rendre imperméable à l'humidité

c. il est ensuite étiré sur la forme en bois choisis et fixé

d. il est laissé au repos entre 3 à 5 jours, selon la saison

e. il est démoulé et si besoin, retouché au fer à repasser

f. enfin il est brossé pour retirer les poussières et excedants de laine présents à la surface

La paille et le sisal subissent le même traitement que les cônes de feutres lors du moulage.

La matériel

Les moules en bois

Des outils divers

Ladee Gram R bouton anglais

Manufacturing secrets

You are immersing yourself in the very heart of creating a hat. After the paper laying and the verbal exchanges, it was time for the milliner to get busy in the kitchen.
No, it's not about making a nice cake. But yet we speak well of hat molding.

So how do you make a hat?

1 . Felt cones

Initially, a raw hat comes in the form of a cone of felt, produced industrially, and sometimes, in a traditional way. Although hat production has slowed down in the last forty years, it is important to note that European companies still produce felt cones on an industrial scale.
There are two main types of industrial cones at Ladee Gram R: merino felt and rabbit hair felt.

For the industrial cones:

  • Merino felt is made from 100% merino sheep wool, which is one of the champions in the production of high quality wool (thermal and waterproof).
  • The hair rabbit felt is composed in the vast majority of farm rabbit hair, more silky and chic.

For craft cones:

In France, you can find craftsman who makes the felt, which are still handmade, felt cones but also mittens, scarves, bedspreads and works of textile arts.
In spite of the scarcity of this ancestral profession in the media, one must know that there are a number of craftsmen "feutriers" in France, as well as in Europe. Stretch your ears and keep your eyes open. They are a few to offer felting workshops, to help you discover their craft and introduce you to their art.
Felt made by hand will have a different density than industrial felt. On the other hand, it is possible to make oneself blends, wool, hair rabbit and colors, while industrial felts are calibrated. The advantage will be in the pure creation of a unique product. The disadvantage will be at the financial level and at the time level.

At the moment, you will not find any hand felting products at Ladee Gram R.
But in the future, Ladee Gram R will certainly offer unique products, made entirely by hand, for your pleasure, but especially for his.

2 . Sisal and straw

Sisal is extracted from a Mexican plant and has long been used as a string. Woven like a textile, sisal of milliners come in the form of a long piece of flat textile that needs to be fashioned. The weft can be more or less tight, which gives it a more or less transparent appearance. Light, easy to mold and wrinkle, sisal can give amazing and complex shapes while letting the light shine and keep it light.

The cones of straw when to them, can come from different materials: buntal, parasisal, panama, ramie, straw of rice, straw of bowen. Depending on the quality and weaving, the hat will be more or less luxurious. With the evolution of hue techniques, it is easier to find a color that pleases us than the natural color of the straw.

 

3 .  Molding

Like all milliners, we use wood or metal bases to "mold" the material. These heavy pieces, full of stories, are the starting points of the setting volume.

a. the felts is heated to high temperature, see scalded.

b. it is primed with a product that will stiffen it and make it impervious to moisture

c. it is then stretched on the chosen and fixed wooden shape

d. it is left to rest between 3 to 5 days, depending on the season

e. it is demolded and if necessary, retouched with an iron

f. Finally it is brushed to remove the dust and excess of wool present on the surface

Straw and sisal are treated the same as felt cones during molding.

The material

Wooden molds

Various tools